La maison du Régisseur faisait partie d'un tout, un ensemble de douze bâtiments sur le site de ce qui a été une ferme expérimentale fédérale relevant de la station de recheche de La Pocatière.  On y faisait divers essais sur un troupeau laitier, mais on étudiait sutout le comportement des céréales, des plantes fourragères et de diverses cultures horticoles sous le micro-climat particulier qu'est celui de la Baie-des-Chaleurs.  Faut dire ici qu'à Caplan, particulièrement, les heures d'ensoleillement propices à la culture sont équivalentes à celles de Longueuil et se prolongent tard en septembre. 

Comme sur toutes les stations de ce genre, on y opérait une station météo. L'été, de grands chapiteaux  y étaient montés pour des expositions agricoles et les jeunes du voisinage  travaillaient dans les jardins du site.

 

En février 2007,  le domaine est scindé et Rose-Aline Landry fait l'acquisition de la Maison du Régisseur; à l'automne 2008, elle décide d'y déménager l'exploitation du gîte qu'elle opérait depuis 12 ans  dans un autre bâtiment sur le même site.

 

                      

                        Le journal LE SOLEIL  Décembre 1995